english English version
Institut d'Astrophysique et
de Géophysique (Bât. B5c)

Quartier Agora
Allée du 6 août, 19C
B-4000 Liège 1 (Sart-Tilman)
Belgique

Tel.: 04.366.9774
Fax: 04.366.9729

Thèmes de recherche

Océans

Océans

L'océan global, qui couvre 70% de la surface de notre planète, est un régulateur essentiel du climat. Les océans abritent un écosystème riche qui soutient des ressources en pêche importantes. De plus, les océans absorbent près de 30% des émissions totales de dioxyde de carbone (CO2), contribuant ainsi à limiter les changements climatiques associés à ce gaz à effet de serre.
Cependant une forte pression est exercée sur cet environnement. Près de la moitié de la population humaine habite à moins de 100 km des côtes, entraînant diverses perturbations du milieu marin : modification de la ligne de côte, introduction de multiples substances polluantes (métaux lourds, nutriments, matières organiques, ...). Les émissions de CO2 résultant des activités humaines provoquent également une acidification des eaux océaniques, risquant de mettre en péril certaines espèces marines.

L'étude du milieu marin requiert la maîtrise de plusieurs disciplines : physique, chimie, biologie, géologie, etc. Ainsi les équipes et les projets de recherche sont souvent interdisciplinaires. Plusieurs équipes du département concentrent leurs efforts sur l'étude de l'océan en mettant en oeuvre tant des moyens expérimentaux que des outils de modélisation ou de traitement de données.

Ainsi, les chercheurs du GHER et du LPAP modélisent à la fois la circulation des masses d'eau et l'influence de celle-ci sur les flux de carbone à travers les écosystèmes marins, les échanges avec les sédiments du fond marin ainsi que l'impact sur le climat global. Les flux de carbone au sein des écosystèmes ont un impact sur le transfert du CO2 entre les océans et l'atmosphère. Ces transferts font l'objet des études sur le terrain menées par l'UOC. Des projets conjoints sont portés par plusieurs groupes. Ainsi à Calvi (Corse), où l'Université dispose de la station de recherches STARESO, les physiciens du GHER calculent les courants et les mélanges des masses d'eau utilisant les données météorologiques prises sur place. En parallèle des observations d'oxygène en continu, effectuées par l'UOC, permettent de quantifier la production primaire pour valider les modèles d'écosystèmes.

Les différentes équipes au sein de l'AGO travaillent sur un ensemble de systèmes marins tels les estuaires, les mangroves, la mer du Nord, la Méditerranée et la mer Noire, les systèmes d'upwelling (remontées d'eau), les mers polaires (océans austral et arctique), la glace de mer, les sédiments marins, ainsi que l'océan global.

Université de Liège > Faculté des Sciences > Département d'Astrophysique, Géophysique et Océanographie : CoWebAGO, Juin 2009.